Partagez cet article

Bien qu’elle demeure une cabane à sucre authentique et familiale et qu’elle est là pour rester, l’entreprise aujourd’hui beaucoup plus à offrir aux visiteurs grâce à son érablière, son verger et son vignoble. Le Domaine Labranche a en effet su se réinventer et tirer profit de la pandémie pour développer et augmenter sa production de produits uniques. 

Ses vins exclusifs d’érable, son rosé érable et framboise classique ou encore ses cidres et mousseux font du Domaine Labranche un producteur unique. 

« Nos cidres et vins de raisin et d’érable ont été parmi les premiers produits élaborés et nous ont permis de nous démarquer rapidement », dit l’un des propriétaires, Louis Desgroseillers. 

Les vins d’érable, souligne-t-il, sont diversifiés et élaborés avec de l’eau et du sirop d’érable grâce à une technique de fermentation sans alcool, saveurs ni sucres ajoutés. Secs, de type dessert, sous forme d’apéritif ou en accompagnement de repas, ils se déclinent en plusieurs profils aussi délicieux les uns que les autres, disponibles en ligne et à la SAQ.

 

Cabane à sucre

Les deux dernières saisons printanières se sont déroulées sous une formule pour emporter de repas traditionnels du Domaine Labranche. La clientèle fidèle a été au rendez-vous quand même. Néanmoins, M. Desgroseillers espère que les amoureux du temps des sucres pourront déguster à nouveau en salle en manger les mets concoctés par sa mère, Marie-France Lohé. 

Ses grands-pères dans le sirop, ses crêpes et sa tarte au sirop d’érable sont quelques-unes des spécialités incontournables qui valent le détour, souligne le copropriétaire.

Les options végétariennes, végétaliennes, sans gluten et sans allergènes sont offertes aux visiteurs. 

« On espère retrouver nos gens au printemps prochain, alors que les gens sont heureux du beau temps et que la nature se réveille. Nous avons hâte de renouer avec l’esprit de communauté et l’ambiance festive : ça nous manque », soutient M. Desgroseillers. 

De plus, l’endroit est populaire pour son autocueillette de pommes, où il est également possible de déguster ses vins et alcools d’érable innovateurs.

Famille

Outre Mme Lohé qui est toujours cheffe en cuisine, le père de la famille, Marcel Desgroseillers, est responsable de toute la gestion liée à l’érable. Le cadet de six enfants est gérant de l’établissement, y travaillant depuis son plus jeune âge, ce qui témoigne des valeurs familiales qui guident chacune des décisions et se reflètent dans la relation avec la clientèle. Tous les membres de la famille s’impliquent d’ailleurs à un moment ou un autre de l’année. 

En 2022, l’érablière célèbrera ses 103 ans d’existence. À sa 4e génération de propriétaires issus de la famille, l’entreprise a effectué la plantation de vignes en 2009. 

Le vignoble doit d’ailleurs prendre de l’expansion au cours des prochaines années. « D’ici deux à trois ans, nous aurons également des vins issus de raisins vinifieras comme le Chardonnay, Riesling, Gewurztraminer, Pinot et Gamay, le tout sous régie bio! Cette nouvelle orientation apportera encore d’autres beaux produits à surveiller», fait savoir M. Desgroseillers. 

Il ajoute, pour terminer, que la pandémie aura permis de stimuler la curiosité et l’ouverture des Québécois pour les produits locaux.

Partagez cet article

Fous du Rou en tournée

17 Juil 2021 12h00 à 14h00

Mercier, restaurant Grégoire

Restaurant Grégoire
975 boulevard Saint-Jean-Baptiste, Mercier

Les heures sont approximatives.

17 Juil 2021 14h00 à 16h00

Mercier, bar laitier Mercier

Bar laitier Mercier
949, rue Saint-Joseph, Mercier

Les heures sont approximatives.

23 Juil 2021 16h00 à 20h00

Saint-Philippe, Chocomojo

Devant la Chocolaterie Leonidas Chocomojo
155, chemin Sanguinet, Saint-Philippe

Les heures sont approximatives.

Voir le calendrier complet